< Retour

Allumer une LED avec Arduino

Le but de ce tutoriel est de manipuler une LED, dans un premier temps l’allumer, puis la faire clignoter et enfin faire varier sa luminosité.

Mais qu’est-ce qu’une breadboard ?

Avant de commencer les branchement, il est bon de comprendre le fonctionnement et l’intérêt d’une breadboard (littéralement “planche à pain” en français, mais ça n’a rien à voir). L’idée est de relier facilement des composants électroniques sans avoir à les souder.
Les lignes et colonnes de la breadboard sont connectées selon le schéma suivant (les trous qui appartiennent à une même ligne sont reliés électriquement) :



Par convention, le bleu (ou le noir) représente la masse (0 Volt) et le rouge l’alimentation (+5V, +12V, -5V ...). Il est donc pertinent de connecter l'alimentation (Arduino, pile...) sur la ligne rouge pour le pôle + et sur la ligne bleue pour le pôle - ce qui permet d'avoir une ligne d’alimentation parcourant tout le long de la carte. 

Cependant rien ne vous empêche d'utiliser la plaque différemment. La meilleure façon de comprendre le fonctionnement d'une breadboard est de la tester, ce que vous pourrez faire avec la LED une fois ce tutoriel achevé !

Branchements

Brancher la LED et la résistance selon le schéma suivant :
Remarque : la broche la plus longue de la LED (coudée sur le schéma ci-dessous) va à la borne positive (+5V) et la broche la plus courte à la masse (0V).



Attention, la LED ne supporte pas une intensité trop importante à ses bornes. Elle risque d'être détériorée si elle est branchée sans la résistance.

Allumer la LED

Brancher la carte à l’ordinateur à l’aide du câble USB. La LED s’allume !
Même en l'absence de programme dans la carte, celle-ci délivre un courant entre les bornes 5V (+5 volts) et GND (0 volts), qui permet d’alimenter la LED.

Contrôler la LED avec Arduino

Essayons maintenant de contrôler la LED avec la carte, par exemple pour la faire clignoter.
Débrancher le câble +5V et le mettre sur la borne digitale ~10 comme sur le schéma suivant :



Brancher la carte et transférer le code ci-dessous :



La LED clignote, bravo !

À vous de jouer !

L’objectif est de faire varier la luminosité de la LED à l’aide d’une borne “PWM” (notée ~, par exemple ~10).
Astuce : garder les branchements de la partie précédente. Utiliser le bloc “Écrire l’entrée analogique (PWM)” qui va permettre de modifier l’intensité lumineuse de 0 (éteinte) à 255 (luminosité maximale). S’aider d’une boucle “compter avec” et d’une variable “luminosite”.



Tout fonctionne ? Pour vérifier, la solution se trouve ici.

Merci d’avoir suivi ce tutoriel ! N’hésitez pas à commenter pour partager vos succès ou poser vos questions.