< Retour

Prendre une photo avec Arduino

Les cartes électroniques de type Arduino ne sont pas conçues pour gérer les photos et vidéos, très gourmandes en puissance de calcul. En revanche, si le module caméra gère lui-même la compression au format JPEG, l’Arduino est capable d’orchestrer la prise de photo et l’enregistrement sur une carte microSD.

Branchements

Brancher le capteur à la carte électronique selon le schéma suivant : 

Utilisation du module caméra

Le bloc “Prendre une photo” dans la catégorie “Capteurs” suffit à générer tout le code nécessaire à la prise d’une photo et l’enregistrement de celle-ci sur la carte microSD.
Brancher la carte et transférer le code suivant :



Après quelques secondes, sortir la carte microSD du lecteur et la brancher à l’ordinateur à l’aide d’un adaptateur microSD/USB ou microSD/SD. Ouvrir le fichier IMAGE00.JPG, et admirer le résultat ! 

Options disponibles dans le bloc

Il est possible de spécifier la borne de connection de la carte microSD (initialement entrée digitale n°10). La prise de photo est immédiate, mais il faut compter une vingtaine de secondes pour que la photo s’enregistre sur la carte microSD.

Chaque photo est enregistrée sous un nom différent IMAGE00.JPG, IMAGE01.JPG jusqu’à IMAGE99.JPG, soit 100 images maximum avec ce code (pour les utilisateurs avertis, il est possible de modifier ce paramètre en passant en “Mode code Arduino (C++)” dans l’interface).

Pour information, il est possible d’enregistrer à la fois des données et des photos sur une même carte microSD.
Pour une meilleure qualité photo et pour la gestion de la vidéo, une carte plus puissante comme une Raspberry Pi sera plus adaptée.

À vous de jouer !

L’objectif est de contrôler la prise de photo à l’aide d’un bouton.
Astuce : Brancher un bouton sur une entrée digitale comme dans ce tutoriel, puis utiliser une condition “si” pour déclencher la prise de photo.



Tout fonctionne ? Pour vérifier, la solution se trouve ici.
Dans la même idée, on peut contrôler la prise de photo avec un capteur, par exemple si l’air devient trop pollué, ou bien la luminosité change subitement, l’imagination est la seule limite !
Merci d’avoir suivi ce tutoriel ! N’hésitez pas à commenter pour partager vos succès ou poser vos questions.